Oct 09

Une heureuse initiative qui devrait en appeler d’autres !

 

Une fois n’est pas coutume Monsieur le Maire: bravo !

C’est une très heureuse initiative que d’étudier la possibilité pour la Ville de produire de l’énergie verte. Bien sûr, si l’étude devait conclure à la pertinence de ce projet, cette production électrique devra être gérée par la collectivité: pas question pour nous, au bout du chemin, de la donner en concession.

Il serait bon aussi que la ville utilise cette électricité verte pour couvrir une part de ses propres besoins, dans le cadre d’un programme de sobriété énergétique, notamment en réduisant les gaspillages par exemple ceux relatifs aux panneaux publicitaires à écrans de la ville, aux éclairages surdimensionnés, etc…

Et dans la foulée pourquoi ne pas aller plus loin ?

La Vienne est parsemée de digues-cascades qui alimentaient autrefois les biefs pour les turbines de différents industries (moulins, filatures, tanneries, …). La force de l’eau était alors convertie en énergie mécanique pour les machines. Certes, le débit est variable dans l’année, les hauteurs de chutes sont faibles et sans doute bien moins favorables que celles du présent projet.

Mais ne serait-il pas opportun, dans la foulée, de réaliser une étude de faisabilité pour l’ implantation par la municipalité de microcentrales hydro-électriques sur certains sites, par exemple juste en amont du Pont St-Martial ? Il y aurait vraisemblablement d’autres sites à considérer, en amont et en aval.

Au-delà de produire une énergie renouvelable, la Ville pourrait trouver dans un tel projet un atout pour l’aménagement et l’entretien de la rivière, voire un point d’intérêt écolo-touristique par une mise en valeur didactique, y compris avec des références au patrimoine industriel historique.

Intervention à la séance du Conseil municipal du 30 septmebre 2017

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.