Débranchons la pub !

La révision du Règlement local de publicité (RLP) doit promouvoir une politique environnementale en matière de publicité extérieure, nous dites-vous.

Nous approuvons cet objectif. Vous proposez de limiter la présence de dispositifs à fort impact tels que les affichages lumineux notamment numériques. C’est un très bon point et c’est essentiel. En effet ces panneaux sont visuellement agressifs (et distrayants pour la conduite), et très énergivores, malgré les progrès de la technique. Et c’est encore et toujours de la publicité, un des vecteurs de la société consumériste !

Ne devrait-on pas dans la perspective de contribuer à tenir les engagements de la COP 21, aller jusqu’à interdire purement et simplement les panneaux reliés au réseau ? Et n’accepter que des panneaux apposés sur l’établissement et pour sa propre communication à savoir annoncer les spectacles et manifestations artistiques, et avec des horaires obligatoires d’extinction la nuit profonde.

Intervention à la séance du Conseil municipal du 13 décembre 2016

(2 commentaires)

    • Thierry Pouzaud on 3 janvier 2017 at 19 h 36 min
    • Répondre

    Les panneaux lumineux « digitaux » comme ceux présents sur la 4 voies entre la Bastide et Beaubreuil sont en plus dangereux. La nuit, le changement de « sujet » ébloui et « flash » au delà du raisonnable, ce qui déconcentre de la conduite. Je trouve ces dispositifs particulièrement agressifs. À bannir, comme d’ailleurs tous les panneaux publicitaires de mon point de vue. Affichons la culture à la place.

    • CLAIR on 8 janvier 2017 at 12 h 00 min
    • Répondre

    bonjour

    à lire : COMMENT LA FRANCE A TUE SES VILLES Olivier RAZEMON editeur : rue de l’echiquier

    enquête sur la devitalisation des villes ….

    philippe CLAIR

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.