Piscine de Beaubreuil : la lettre des habitants du quartier à leur maire

Photo: L. Vigier

Photo: L. Vigier

Hier soir jeudi 16 juillet, une délégation des habitants de Beaubreuil a été reçue en mairie par Mme Rozette, adjointe au sports, Mr le Maire n’ayant pas daigné rencontrer lui-même ses administrés. La délégation a alors lu la lettre, fort argumentée, rédigée collégialement par des citoyens de Beaubreuil à l’attention de leur Maire. Je la publie ci-dessous afin de la porter à la connaissance de toutes celles et ceux (notamment des limougeaud.e.s) qui sont intéressés et se sentent concernés.

Monsieur le Maire,

Nous avons souhaité nous entretenir avec vous afin de vous faire part des inquiétudes et de l’incompréhension des habitants du quartier de Beaubreuil suite à la décision de fermeture de la piscine cet été.

Cette décision a suscité beaucoup d’émotion et d’interrogations par sa mise en place qui a été ressentie comme injuste : les habitants ont eu le sentiment d’avoir été mis devant le fait accompli. La fermeture est même intervenue plus tôt que prévu puisqu’elle n’a pas ré-ouvert les deux derniers jours de juin, lundi 29 et mardi 30 juin.

Les associations du quartier ainsi que les écoles ne comprennent pas non plus cette mesure; l’équipe éducative et les parents d’élèves de l’école primaire Marcel Proust ont alerté M. Pierre Lafond, adjoint à l’éducation, lors du conseil d’école du 29 juin 2015.

Nous tenons à vous rappeler que le 16 février 2015 la mairie avait déclaré ne pas prévoir de fermeture de bassins sur cette année, et qu’en aucun cas Aquapolis ne représenterait une menace pour le maintien des piscines municipales. Ces paroles ont été contredites bien rapidement puisque le 09/03/2015, la piscine de Beaubreuil s’est vue fermée pendant les petites vacances scolaires, les week-ends et un jour par semaine, entrainant d’office une baisse de sa fréquentation; s’ajoute maintenant la fermeture en période estivale, alors que nous connaissons actuellement un épisode de canicule.

Nous avons entendu vos arguments pour justifier cette fermeture, et nous ne les comprenons pas:
• Vous avez invoqué comme raison la baisse de fréquentation sur l’été 2014. Or cette baisse a été générale en France, partout où les conditions météorologiques ont été médiocres, comme à Limoges. Pourquoi pénaliser la piscine de Beaubreuil pour cette raison ?
• Vous avancez un coût d’entretien trop important de 66 000 euros pour la période d’été alors que le budget global attribué au sport est de 19 millions d’euros, dont 4 à 5 millions d’€ en budget de fonctionnement. Dans le même temps des enveloppes supplémentaires ont été attribuées à plusieurs reprises au CSP. A cet argument nous demandons donc si un service public se doit d’être rentable ? Dans ce cas, fermons écoles, hôpitaux, commissariats…
• Pour terminer vous avancez Aquapolis comme solution de remplacement. Or Aquapolis ne peut se substituer à la piscine de Beaubreuil et ce à plusieurs titres :
1) Il ne propose pas la même proximité: la piscine est située en plein cœur du quartier, elle est accessible à pied et à vélo par les familles et les jeunes; Aquapolis se situe à 4km et nécessite de prendre la voiture ou le bus. Nous vous mettons au défi de venir tenter avec nous de réaliser le trajet pour s’y rendre à pied, et vous pourrez ainsi constater que contrairement à ce que vous avez répondu par courrier à une mère de famille du quartier, il faut bien plus de 20 minutes de marche pour rejoindre le centre aquatique.
2) Il n’est pas accessible à tous types de public. Aquapolis n’est pas adapté aux jeunes nageurs : en effet, le bassin ludique (qui ne permet pas de nager) ayant une profondeur d’ 1,36m, les enfants de moins de 8 ans en moyenne n’y ont pas pied. Même problème pour le bassin de nage qui mesure 50m pour une profondeur de 2m : comment imaginer que de tout jeunes nageurs de 6-8 ans puissent avoir l’endurance nécessaire pour y évoluer ?
3) Ses tarifs sont un frein pour les familles à faibles revenus, ce qui est une discrimination envers les familles monoparentales, les familles nombreuses, les demandeurs d’emploi, les personnes handicapées ayant de faibles revenus.
Pour exemple, l’apprentissage de la nage qui coûte en piscine municipale 4,70€ la séance revient à 7,76€ à Aquapolis. Le prix de l’entrée enfant est à 1€ avec abonnement à la piscine de Beaubreuil contre 3,30€ au centre aquatique.

Par ailleurs, la question de l’accessibilité aux personnes handicapées est un volet important du problème-: la piscine de Beaubreuil est la seule piscine municipale accessible directement aux personnes à mobilité réduite. La fermer revient à priver ces personnes d’un équipement public qu’ils sont en droit d’attendre. Une fois de plus Aquapolis ne peut pas être une solution de substitution, car même si l’équipement interne y est adapté, l’accessibilité y est très mal pensée (le cheminement depuis le parking jusqu’à l’entrée est trop long, la passerelle présente un dénivelé difficile à appréhender avec un fauteuil roulant) et le tarif est lourd à assumer.
Mme Ollivon, championne de France handisport, ainsi que tous les habitants en situation de handicap, sportifs ou non, de la commune, sont pénalisés par cette fermeture. Le préfet a été saisi pour savoir si la situation ne représente pas une entrave à la loi en faveur de l’accessibilité des structures municipales publiques.
De façon générale, la fermeture de cette piscine est vécue comme une mesure supplémentaire portant atteinte à la vie sociale et culturelle du quartier. Cet endroit est un lieu de mixité sociale, de vivre-ensemble auxquels les habitants sont très attachés. M. Amrouche, conseiller municipal sur le quartier nous a confié y avoir appris à nager lui-même.

A cette fermeture s’ajoute l’absence cruelle du centre social B58 (fermé en début d’année), et l’absence cette année d’activités « sportez-vous bien » sur les gymnases du quartier. L’an passé, les enfants avaient la possibilité d’assister aux séances «lecture à la piscine » organisées en partenariat avec la Bfm, ils pouvaient participer aux activités et sorties proposées par le B58, celles organisées sur les 2 gymnases du quartier dans le cadre de l’opération  « Sportez-vous bien ». Cette année, plus aucune de ses activités n’est proposée à nos enfants.
C’est pourquoi nous reprendrons vos propres termes afin de vous rappeler votre engagement en tant que maire de la commune : « On doit penser à créer des espaces de jeux dans la ville. Si vous ne pensez pas à des espaces de jeux à proximité des habitations, si vous ne le pensez pas dans la ville, la ville vous le renvoie dans la figure sous forme de cailloux. Ca doit être une préoccupation. Les adultes comme les enfants ont besoin de s’exprimer physiquement. » (Interview au magazine Belle et Beau 2.0, 19 mars 2014)
Nous vous prenons au mot, et demandons que vous écoutiez les habitants et les 1 100 signataires de la pétition, pour une ré-ouverture immédiate de la piscine.
Nous vous demandons de clairement expliquer aux habitants de Limoges quel sera l’avenir de cette piscine.

Espérant être entendus, nous vous prions de recevoir l’expression de notre sincère respect.

Céline Le Cain, Catherine Evezard, Les habitants de Beaubreuil

• Télécharger cette lettre

• Ce qu’en dit a la presse locale :

– le Populaire

– L’Écho

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.