L’escalier du « Grand Hôtel »

Communiqué du groupe Limoges Terre de Gauche

CPDans un article de JF Julien, « L’âme ressuscitée du Grand Hôtel », le Populaire indique ce jeudi 13 octobre 2016 que l’escalier du « Grand Hôtel » chef d’œuvre d’ébénisterie a été installée au « Sixt Temple ». Selon le quotidien, cet escalier aurait été acquis par Monsieur Masson, un ancien marchand de bois qui aurait convaincu « le maire de Limoges Émile Roger Lombertie de lui céder ce monument ».
C’est avec beaucoup d’étonnement et d’interrogations que le groupe Limoges Terre de Gauche a pris connaissance de cet article. En effet la ville de Limoges par délibération du 14 Décembre 2014 a bien cédé à titre gratuit des éléments de l’ancien escalier du Central Hotel, « un écusson à l’effigie de Saint-Martial, des statues, un départ de marche, un haut de marche et un élément sculpté contenant un angelot », le Musée des Beaux-Arts ayant décidé de conserver d’autres éléments sculptés. Mais cette cession a été faite au profit de la Fédération Compagnonnique des Métiers du Bâtiment, « afin de les restaurer ou de les utiliser dans ses ateliers ». Et il n’a jamais été indiqué au Conseil municipal ni prévu par le Conseil que ces éléments une fois restaurés puissent être livrés à un privé, à des fins d’exploitation commerciale qui plus est. Qu’en est-il donc exactement ? Nous demandons au Maire de Limoges de faire publiquement et au plus vite la clarté à ce sujet.

Limoges le 13 Octobre 2016

Ce qu’en avait dit à l’époque (en janvier 2015) la chaîne 7àLimoges : ici 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.