Le vœu de LTG fusillé pour l’exemple…

Lors de la séance du Conseil Municipal du mercredi 11 février, Mr le Maire de Limoges a refusé de soumettre au vote de l’assemblée un vœu relatif à la réhabilitation pleine et entière des « Fusillés pour l’exemple » de la guerre de 14-18, déposé par le groupe Limoges Terre de Gauche, au prétexte qu’il ne s’agirait pas d’une question d’intérêt communal.

Or comme le précise ce vœu, quatre de ces Fusillés étaient originaires de Limoges: Jean Faucher, Charles-Francis Fournerie, Nicolas Leboutet et Pierre Tranchant. L’argument du Maire ne tient donc pas.
Pourquoi avoir alors refusé de mettre aux voix ce texte, si ce n’est pour dispenser la majorité municipale de prendre une position claire sur le fond de cette question ? Il est des circonstances où refuser de prendre position, c’est aussi prendre une position !

A se demander si la posture humaniste affichée par le Maire de Limoges n’a pas été qu’un éphémère coup de communication électoral…

Limoges le 13 février 2015

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.