Avr 29

Marketiser l’université: non merci !

marchandisation-300x223Nous voterons contre cette subvention pour la création d’une marque « Université de Limoges ».

Limoges Terre de Gauche porte un programme d’alternative pour faire face aux urgences écologiques et sociales; cela passe notamment par le refus de la marchandisation tous azimuts, en particulier, le refus de considérer l’enseignement y compris supérieur et la recherche comme des marchés, et les élèves et les étudiants comme des consommateurs et des cibles pour des stratégies marketing. L’urgence est au contraire selon nous d’engager la bifurcation de nos modèles de production et de consommation, et donc de sortir des concurrences entre territoires et de la pression consumériste portée notamment par la logique des marques et tout le vocabulaire néolibéral qui va avec. Sans même parler des agences de communication qui n’en doutons pas, seront les premières à bénéficier de cette manne.

Intervention au Conseil Municipal du 29 avril 2014

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.